Fred Wins

frederic wins

HIER: Jeune Entrepreneur "Temps Dance" YEP 1999

AUJOURD'HUI: Gestionnaire de Switch CoWorking http://www.switchcoworking.com/

 

Je trouve que les programmes de développement des compétences entrepreneuriales devraient être obligatoires et figurer dans tous les manuels scolaires  

 

Qui êtes-vous et que faites -vous aujourd'hui?

J’ai 37 ans. Dans une vie antérieure, je bossais dans le secteur de la finance/ du bancaire. A un moment, ça ne m’a plus passionné. Je ressentais une frustration, le sentiment de ne pas vraiment aider les gens à avancer. J’avais envie de faire de l’accompagnement de projets. J’ai démissionné de mon poste à la banque et commencé à travailler pour une structure d’accompagnement à la création d’entreprises. Depuis, j’ai été débauché pour gérer et animer le Switch, un espace de co-working. Mes clients sont des indépendants, des Start up. Au départ, ce sont des gens qui travaillent de chez eux et qui, un moment, ont envie de scinder lieu de travail et domicile. Ils n’ont pas envie d’un bureau ou n’en ont pas les moyens. D’où leur choix d’une formule flexible pour développer leur projet : le Switch.

3 valeurs importantes pour vous: le groupe, la créativité, le travail.

3 qualités qui vous sont souvent attribuées: humour, créativité, disponibilité.

Ma devise: il n’y a qu’un endroit où le mot succès vient avant le mot travail : dans le dictionnaire.

 

Quel projet d'entreprise aviez-vous développé dans le cadre du YEP?

Il s'agissait d'horloges personnalisées et personnalisables en vinyles et CD. Nous placions un mécanisme horloger sur les disques et CD et proposions à l’entreprise de placer un autocollant avec son nom, son logo… J’ai été AD pendant un semestre.

Qu’avez-vous aimé dans l’expérience YEP? 

J’ai été scout pendant une grande partie de ma vie donc, le projet collaboratif, je connaissais.

Mais là, dans le YEP, les horizons étaient différents. Un même objectif, « faire du pognon » nous rassemblait. C’était un challenge, une action plus élevée, une compétition, avec le côté rigolo ; j’ai pris cela comme un jeu.

Quel est votre meilleur souvenir ?

Lorsque notre groupe YEP est parti au Québec.

Quelles sont les compétences principales que vous avez développées / acquises en participant au YEP?

Organiser, savoir déléguer.

 

Complétez ces phrases: 

Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui a un objectif et se donne les moyens pour y parvenir.

Ma plus grande fierté en tant qu’entrepreneur est d’être un accompagnateur en crowdfunding, car cela n’existe pas ou peu; je le vois comme du coaching.

C’est comme une compétition sportive préparatoire de «l’avant, pendant et après». Aujourd’hui, il y a des personnes qui viennent à moi pour leur campagne et qui en sont enchantés.

Mon rêve le plus fou est d’aider une cause, de faire avancer une cause dans le bon sens.